3 astuces pour conclure une vente malgré une rupture de stocks
5 (100%) 1 vote

Le genre d’expérience que le consommateur n’apprécie pas et qui a le don de le faire aller voir ailleurs ? La rupture de stocks. Mettez-vous à sa place : vous avez effectué de nombreuses recherches pour trouver la solution à votre problème, vous avez enfin trouvé le produit qui vous convenait après l’avoir comparé avec des dizaines d’autres, vous avez repéré une boutique qui le commercialisait et au moment de passer à l’achat, le vendeur vous indique que le produit est indisponible à cause d’une rupture de stocks. Votre réflexe ? Aller voir ailleurs. Et avec l’amertume accumulée, pas sûr que vous vous rendiez à nouveau dans cette boutique. Cette situation, nous sommes évidemment nombreux à l’avoir endurée, et parfois la frustration est toujours palpable. Pour remédier à la situation, des solutions existent et vous permettent bien souvent de conclure une vente malgré la rupture de stocks. De la boutique à votre site web, au domicile du client ou à un autre point de vente de l’enseigne, permettez à vos clients de disposer du produit qu’ils ont tant voulu. C’est le principe du store to web, du store to home et du store to store.

Pour un vendeur, annoncer à un potentiel client que le produit qu’il souhaite est en rupture de stocks revenait bien souvent à lui dire “adieu”. Jusqu’à aujourd’hui, il n’existait en effet pas de solutions viables permettant de conclure une vente. Mais avec l’essor de l’outil numérique et son implantation dans le point de vente du commerçant, des concepts permettant de transformer le client malgré la rupture de stocks ont vu le jour, dont voici les 3 principaux.

 

1. Le store to home

La solution de facilité la plus appréciée des consommateurs. Une rupture de stocks ? Pas grave, demandez l’adresse de votre client et faites-le livrer chez lui une fois le produit à nouveau disponible. Ce schéma est celui qui présente le plus fort taux de transformation parmi les 3 concepts présentés. Vous pouvez même proposer ce service pour un produit encombrant que le client ne souhaiterait pas emporter lui-même chez lui.

 

2. Le store to store

Si vous avez plusieurs boutiques, idéalement assez proches géographiquement, la solution du store to store est une alternative intéressante. Dès lors que le produit est constaté comme indisponible en boutique, consultez les stocks de vos autres points de vente pour déterminer s’il est bel et bien présent en stocks ailleurs. Une fois le produit localisé dans une autre boutique, proposez à votre client de venir simplement le récupérer, à la manière du click & collect.

 

3. Le store to web

Vous avez un ou plusieurs points de vente mais aussi un site e-commerce ? Bingo. En cas de rupture de stocks, faites votre maximum pour renvoyer le client vers votre site web, plutôt que de le laisser filer chez la concurrence. Le vendeur doit bien entendu faire passer le message mais, à l’heure du client omnicanal, le plus efficace reste de l’inciter à se rendre sur le site web ou l’application via son smartphone, à travers des incentives in-store, que ce soit QR codes, bornes digitales, écrans ou autres.

 

 

Un problème, trois alternatives pour conclure une vente. Vous avez désormais les clés en mains pour augmenter votre taux de transformation et palier à une éventuelle rupture de stocks. Pour faciliter la mise en place de telles solutions dans votre boutique, il vous faut cependant le bon outil, celui qui vous permet de pouvoir consulter les stocks et effectuer une commande tout en restant au contact de votre client.

RoverCash est une caisse enregistreuse tactile sur tablette et mobile qui contient également des outils d’aide à la vente qui vous permettront de conclure une vente. Directement sur sa tablette, votre vendeur aura la possibilité de consulter les stocks, non seulement de sa boutique mais aussi des autres points de vente de l’enseigne. Il peut ainsi constater la rupture de stocks tout en restant au contact du client et vérifier si le produit n’est pas disponible ailleurs. Avec ces informations, il est à même de proposer au client de se faire livrer chez lui, en lui demandant simplement son adresse de livraison s’il n’est pas déjà client, ou d’aller chercher le produit dans une autre boutique où il aurait aperçu que le produit souhaité était disponible. Le résultat ? Une vente rattrapée dans 68% des cas et une expérience d’achat enrichie grâce à l’outil conçu par Lundi Matin.

Vous aussi, sautez le pas de la digitalisation de votre point de vente.