5 raisons de faire de l’omnicanal la pierre angulaire de votre stratégie
4 (80%) 4 votes

Comme évoqué dans notre précédent article sur les 3 grandes tendances du Retail en 2019, le “phygital”, ou l’omnicanal font partie des grandes tendances de l’année 2019. Mais pourquoi mettre en place une telle stratégie, et pour quels bénéfices? Cet article vous décrit les 5 raisons d’intégrer l’omnicanal à vos stratégies.

Qu’est ce que l’omnicanal?

Le terme “omnicanal” a pris davantage d’ampleur ces derniers mois, avec la prise de conscience de la nécessité d’adopter une stratégie harmonisée entre ses différents canaux de vente. Que ce soient des points de vente physiques ou des sites e-commerce, la frontière entre le réel et le virtuel disparaît progressivement au profit d’une seule stratégie tous canaux confondus : l’omnicanal. L’objectif de tout retailer, quelle que soit sa taille, est alors de créer des synergies entre ces deux mondes.

Les 5 raisons d’adopter l’omnicanal

Multiplication des points de contacts

Même les plus grands pure players comme Amazon ont récemment ouvert des points de vente physiques. Pourquoi ? Parce qu’après s’être imposé sur le web, les dirigeants ont bien compris l’importance encore accordée par les clients aux achats physiques, et à la complémentarité que le magasin physique pouvait avoir avec le site marchand. A une échelle moindre que celle d’Amazon, la multiplication des points de contacts permet aux retailers, peu importe leur taille d’être davantage présents dans l’esprit du client, d’augmenter la taille de leur marché, et de multiplier les occasions d’achat.

Un catalogue complet

Dans un magasin, difficile parfois d’exposer toutes ses références : manque de place, manque de temps pour mettre à disposition tous les articles … le web offre ainsi la possibilité de mettre à disposition de ses clients un catalogue produit illimité pour maximiser ses chances de répondre à tous leurs besoins.
Nul besoin d’exposer 100% de son catalogue sur chaque canal, il suffit alors de jouer sur la complémentarité entre chacun d’eux.

Des outils performants

Il y a encore quelques années, il pouvait être difficile de franchir le pas entre le physique et la vente en ligne… plus maintenant ! Les technologies imaginées par la RetailTech dont fait partie LUNDI MATIN, ont favorisé l’émergence de l’omnicanal, grâce à des outils performants et adaptés :

  • Lundi Matin Business (LMB), un socle commun solide pour gérer tous les centres de profit.
    Pour adopter une gestion unifiée entre tous ses centres de profit, il convient d’avoir une base commune. A l’origine, un ERP/CRM en ligne, LMB se mue en backoffice de chacun des centres de profit dans le cas d’une stratégie omnicanal. Toutes les données sont ainsi centralisées et synchronisées en temps réel.
  • Connecteurs e-commerce et marketplaces :
    Grâce à des connecteurs entre les plateformes e-commerce et LMB, la gestion de tous les sites marchands se fait en un seul et unique endroit : gestion du catalogue, des stocks, des ventes, remontées des informations en direct… Tout est dans LMB ! Ce dernier permet également de partager son catalogue sur des marketplaces, afin de démultiplier la taille de son marché ! Le lien entre le site et le point de vente physique permet aux clients de proposer des services supplémentaires comme le Click & Collect, le Web to Store…
  • Connecteurs d’applications mobiles :
    De la même façon que pour les sites e-commerce et les marketplaces, LMB se connecte aux applications mobiles afin d’avoir une gestion unifiée entre le site et l’application mobile.
  • Caisse physique :
    Grâce à RoverCash, le logiciel de caisse enregistreuse tactile sur Android, toutes les données collectées en magasin se synchronisent en temps réel avec le backoffice LMB. Cela permet par exemple d’avoir une gestion unifiée des stocks entre tous les points de vente. Un client vient d’acheter la dernière référence d’un article en magasin ? Il sera automatiquement rendu indisponible sur votre site marchand. Le Store to Web est également rendu possible grâce au lien avec le site marchand, de même que le Store to Store, où le vendeur sera capable de consulter le stock en temps réel dans un autre magasin.

La synchronisation de tous ses outils permet notamment à un pure player d’ouvrir très simplement un point de vente physique, même temporaire (les pop-up store) : il suffit d’une tablette tactile et de l’application RoverCash pour accéder aux données centralisées dans LMB.

Une expérience client enrichie et innovante

Click & Collect, Web to Store, Store to Web… Grâce à la multiplication des points de contact, et à leur complémentarité, l’expérience client devient plus fluide et plus riche.
Aussi, le retailer connaît mieux son client et est capable de personnaliser son offre, de lui faire des recommandations. Depuis la recherche d’inspiration, en passant par la comparaison des offres, jusqu’à l’achat, le retailer peut suivre son client et lui proposer l’offre la plus adaptée. Connaître son client, l’engager auprès de sa marque, lui offrir un acte d’achat le plus fluide et le plus conforme à ses attentes, fera la différence vis à vis de la concurrence.

Une mesure précise de la stratégie

Les données de tous les centres de profit arrivant toutes sur un backoffice comme LMB, il est alors très facile de mesurer les performances de chacun d’entre eux et de piloter son activité. Les comparaisons entre les différents canaux vous permettront de renforcer leur complémentarité, et d’orienter vos futures décisions.

En conclusion, déjà en pleine croissance ces derniers mois, l’omnicanal continuera son expansion en 2019 dans les stratégies des retailers, quelle que soit leur taille. Il convient alors d’appréhender au mieux cette tendance en choisissant des outils de gestion vous faisant gagner en agilité.