Expérience d’achat : à quel point les consommateurs sont-ils exigeants ?
1 (20%) 1 vote

64% des consommateurs français souhaitent que les commerçants intègrent de nouvelles technologies dans leur parcours d’achat(1), à partir du moment où elles permettent d’améliorer leur expérience en boutique. Ce chiffre fort démontre, si besoin était, que les consommateurs sont de plus en plus exigeants concernant leur expérience d’achat et que leurs attentes croient encore et toujours au fur et à mesure que les innovations technologiques démontrent tout leur potentiel. Mais à quel point ?

 

La diffusion d’une nouvelle technologie sur le marché du digital in store obéit souvent à une logique précise : l’innovation doit être utilisée et approuvée par les grandes enseignes pour ensuite pouvoir se généraliser auprès de l’ensemble des commerçants. Les consommateurs découvrent donc des technologies leur offrant une expérience d’achat riche et s’habituent au fur et à mesure de leur utilisation à un certain confort lors de leurs achats… Les rendant exigeants ! Et c’est cette exigence qui les amène à privilégier les boutiques à même de leur offrir cette expérience tant recherchée et à délaisser les retardataires. Si vous aviez encore besoin d’être convaincu par l’intérêt de ces technologies, voici quelques chiffres qui feront très certainement pencher la balance.

Simplement dire qu’une expérience d’achat optimale est importante pour le consommateurs serait quelque peu atténuer l’ampleur du phénomène. Ils sont même aujourd’hui 56% à déclarer ne plus acheter chez un vendeur après une expérience insatisfaisante. Et les raisons sont multiples ! Il peut s’agir d’un événement qui apporte de la friction dans le processus d’achat (le produit commandé est indisponible en boutique malgré que le site internet déclare le contraire dans le cadre du click & collect, par exemple, dont ils sont d’ailleurs 58% à penser qu’il améliore l’expérience d’achat) ou bien tout simplement de l’absence d’outils venant les aiguiller dans leur processus d’achat (40% des consommateurs seraient plus enclins à réaliser des achats s’ils étaient conseillés par des vendeurs équipés de technologies mobiles).

 

RoverCash & expérience d’achat

Pour un petit commerce, digitaliser son magasin pour offrir une meilleure expérience d’achat nécessite évidemment une bonne stratégie et les outils adéquats.

Implantée au cœur de votre magasin, la caisse enregistreuse tactile pour tablette RoverCash vous permet de bénéficier de nombreuses fonctionnalités créatrices de valeur pour l’expérience d’achat de vos clients. Dans un premier temps, elle permet à vos vendeurs de se muer en véritable vendeurs augmentés en possédant une connaissance fine de vos clients. En effet, en se basant sur leurs préférences d’achat accumulées au fil de votre relation, ils sont plus à même de leur proposer la bonne solution au bon moment et donc de les satisfaire.

RoverCash vous permet également de mettre à disposition des consommateurs un service de click & collect fiable et facile à utiliser. Une fois votre catalogue produits en ligne, vos clients n’ont plus qu’à passer commande pour que l’un de vos vendeurs ne leur mette la commande à disposition et qu’ils ne viennent la récupérer en temps voulu. Cela se traduit par une expérience d’achat accélérée et simplifiée.

Pour fonctionner de manière optimale, le logiciel de caisse RoverCash s’appuie sur un back-office de gestion puissant permettant de gérer une activité omnicanale de manière efficace, grâce notamment à des connecteurs capables de relier la gestion de l’ensemble des canaux de vente de votre entreprise, du point de vente physique au site e-commerce, à une seule et même interface. L’information circulant de manière optimisée, cela vous permet d’offrir à vos clients une expérience d’achat riche depuis n’importe quel canal.

Pour information, RoverCash est un logiciel de caisse gratuit. Mais pour accéder aux fonctionnalités de commerce connecté, il vous faudra recourir aux versions Standard ou Pro.

 

(1) Etude réalisée par Oracle

Expérience d'achat : attentes des consommateurs